Rechercher sur le site Rechercher
retour

 

Les produits de grande consommation affichent leur impact environnemental dès 2011


Parmi les engagements du Grenelle 2, l’affichage environnemental des produits de grande consommation devrait être rendu obligatoire au 1er janvier 2011. L’empreinte carbone et deux autres indicateurs calculés tout au long du cycle de vie du produit indiqueront son impact sur l’environnement. Avec cet affichage, les citoyens vont pouvoir reconnaître les produits ayant le moindre impact sur l’environnement. Un enjeu colossal pour les distributeurs et les industriels.

C’est l’article 85 de la loi Grenelle 2 qui impose l’échéance du 1er janvier 2011. A cette date, tous les produits de grande consommation devraient faire l’objet d’un affichage environnemental. Un décret en précisera les modalités dans le courant de cette année.

Un premier projet de norme


Le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer a chargé l’AFNOR¹ et l’ADEME² d’élaborer la norme définissant les modalités de cet affichage environnemental. Une quinzaine de groupes de travail ont été constitués : distributeurs, professionnels, experts, consommateurs et protecteurs de l’environnement y sont représentés. Un premier projet de norme, BPX 30-323, a déjà été publié ; il définit les principes généraux et propose en annexe une approche méthodologique ainsi que la liste des produits soumis à l’affichage. Cette liste de produits concerne globalement les produits alimentaires, ainsi qu’une majorité des produits que l’on peut trouver en grande surface.

Trois indicateurs, un impact global


L’affichage environnemental devrait comprendre trois indicateurs, l’empreinte carbone du produit qui pourra notamment être calculée par la méthode Bilan Carbone® de l’ADEME, mais aussi deux autres indicateurs représentant un enjeu environnemental pour une famille de produits. Ces indicateurs seront donc adaptés à la famille de produits concernée (ex : pour les produits alimentaires => impact sur le milieu aquatique).
Dans tous les cas, l’impact environnemental sera calculé à chaque étape du cycle de vie du produit (ACV) : depuis l’extraction des matières premières jusqu’au recyclage sans oublier l’assemblage, l’emballage, le transport et l’usage.

Le cabinet William TERRY CONSEIL propose déjà différentes manières d’identifier l’impact de vos produits. En effet, en fonction de la taille de votre entreprise, différentes approches (site ou produits) peuvent être mise en place. Ainsi nous vous accompagnons dans des démarches d’éco conception, de Bilan Carbone ®, Bilan Produit®, accompagnement à la certification ISO 14001, etc. Grâce au groupement Horizon 21 nous mettons à votre disposition un grand nombre d’experts et notamment un cabinet de communication spécialisé permettant de valoriser votre démarche via l’étiquetage environnemental.