Rechercher sur le site Rechercher
retour

                   

Déployez la démarche qualité dans votre laboratoire interne

 

Depuis la nouvelle réglementation de 2007 (2013 en thermalisme), les établissements thermaux, les embouteilleurs d'eau minérale et les producteurs d'eau potable peuvent faire reconnaître leur laboratoire interne si le site de production ou l'établissement est certifié Aquacert (et qu'ils appliquent l'annexe laboratoire du référentiel). L'enjeu est important ! il s'agit de transférer progressivement la capacité de contrôle aux établissements responsables, car certifiés.

Les établissements d'ores et déjà certifiés Aquacert et qui possèdent un laboratoire interne inclus dans le périmètre d'application de la certification peuvent négocier un transfert de la partie principale de la surveillance sanitaire (jusqu'à 66% en thermalisme), et assumer cette partie du contrôle sanitaire à la place du laboratoire agréé de l'ARS. 

Afin de vous aider à mettre en œuvre ces dispositions qui génèrent une évolution majeure des pratiques des professions du domaine de l'eau (et leurs images de marque), nous vous proposons 2 prestations appropriées : 

   

 
  • Accompagnement technique pour le dimensionnement et l'équipement de votre laboratoire. Assistance à maître d'ouvrage.

Nous avons longuement étudié le format idéal avec les spécialiste du domaine et pouvons vous accompagner à la mise en œuvre rapide de votre laboratoire de contrôle interne et ce, en intégrant les nouvelles méthodes d'analyses rapides.

Les experts WTC qui vous accompagnent sont également évaluateurs COFRAC ISO 17025 et vous garantissent la meilleure approche pour votre laboratoire 

  

 
  • Accompagnement pour la mise en œuvre du système Qualité prévu à l'annexe laboratoire du référentiel de certification Aquacert

Nous intervenons directement dans vos locaux ou en e-consulting pour préparer l'équipe de votre laboratoire à l'audit Aquacert, avec pour objectif l'intégration et la reconnaissance de votre contrôle interne auprès de l'ARS.